Citations de Bill Mollison

En hommage au père de la permaculture décédé le 24 septembre 2016, voici quelques citations de Bill Mollison que j’aime particulièrement afin de nous rappeler le grand penseur qu’il était. J’espère qu’elles vous inspireront autant que moi.

______________

La richesse c’est une profonde compréhension du monde naturel.

______________

La tragique réalité est que très peu des systèmes durables existant aujourd’hui sont conçus ou mis en place par ceux qui détiennent le pouvoir, et la raison en est évidente et simple : laisser les gens s’organiser pour produire leur propre nourriture, leur énergie et construire leurs habitations c’est perdre le contrôle économique et politique qu’ils ont sur eux. Nous devrions cesser de nous tourner vers les structures de pouvoir, les systèmes hiérarchiques ou les gouvernements pour nous aider, et trouver des moyens de nous aider nous-mêmes.

______________

Bien que les problèmes du monde sont de plus en plus complexes, les solutions restent d’une simplicité embarrassante.

______________

J’enseigne l’autonomie, la pratique la plus subversive du monde. J’enseigne aux gens comment cultiver leur propre nourriture, ce qui est scandaleusement subversif. Donc, oui, c’est séditieux. Mais c’est de la sédition pacifique.

______________

Le plus grand changement que nous devons faire est de passer de la consommation à la production, même si c’est sur une petite échelle, dans nos propres jardins. Si seulement 10% d’entre nous faisait cela, il y aurait assez à manger pour tout le monde. D’où l’inutilité des révolutionnaires qui n’ont pas de jardins, qui dépendent du système qu’ils attaquent, et qui produisent des mots et des balles, pas de la nourriture et des habitations.

______________

La permaculture est une philosophie qui propose de travailler avec, plutôt que contre la nature; d’observer longuement en réfléchissant plutôt que de travailler longtemps de façon irréfléchie; et de regarder les plantes et les animaux dans toutes leurs fonctions, plutôt que de traiter tout un site en tant que système monocultural.

______________

La pelouse américaine utilise plus de ressources que toute autre industrie agricole dans le monde. Elle utilise plus de phosphates que l’Inde et plus de poisons que toute autre forme d’agriculture.

______________

Si nous perdons les forêts, nous perdons nos seuls enseignants.

______________

Nous sommes véritablement en sécurité quand nous pouvons regarder par la fenêtre de la cuisine et voir notre nourriture pousser et nos amis travaillant à proximité.

______________

Assis sur notre porche arrière, on retrouve tout ce dont nous avons besoin pour vivre une bonne vie. Le soleil, le vent, les gens, les bâtiments, les pierres, la mer, les oiseaux et les plantes nous entourent. La coopération avec toutes ces choses apporte de l’harmonie, l’opposition à elles entraîne la catastrophe et le chaos.

______________

Une société vraiment défaillante a beaucoup de règles (ou de lois).

______________

Nous ne sommes vraiment en sécurité que lorsque nous pouvons regarder par notre fenêtre de cuisine et voir nos aliments en train de pousser et nos amis travaillant à proximité.

______________

Les principes de la permaculture se concentrent sur le design réfléchi des systèmes intensifs à petite échelle qui sont efficaces au niveau du travail et qui utilisent des ressources biologiques au lieu des combustibles fossiles. Le design met l’emphase sur les connexions écologiques et les boucles fermées pour le matériel et l’énergie. Le noyau de la permaculture est le design ainsi que les relations de travail et les liens entre toutes choses.

______________

Nous sommes entourés d’opportunités insurmontables.

______________

La permaculture est une révolution. Mais c’est le genre de révolution que personne ne remarquera. Les bâtiments pourraient fonctionner mieux. Vous pourriez avoir moins d’argent à gagner parce que votre nourriture est tout autour de vous et vous n’avez aucun coût énergétique. Des quantités gigantesques d’argent pourraient être libérées dans la société afin que nous puissions mieux subvenir à nos besoins… C’est donc une révolution. Mais la permaculture est apolitique. Il n’y a pas de place pour les politiciens, les administrateurs ou les prêtres. Et il n’y a pas non plus de lois. La seule éthique à laquelle nous obéissons est: prendre soin de la terre, prendre soin des humains et le réinvestissement à ces fins.

______________

Créer un bordel dans lequel nous périssons par notre propre inaction démontre l’absurdité de notre prétention à la conscience et à la moralité.